This post is also available in English.

Test du OnePlus One

OnePlus One

Après avoir attendu pendant pas mal de temps, je fais à présent partie des heureux propriétaires du OnePlus One. Comme promis, voici mon test.

Table des matières

  1. Spécifications
  2. Acheter le OnePlus One
  3. Packaging & contenu
  4. Premières impressions
  5. Look & Feel
  6. Écran
  7. Performances
  8. Batterie
  9. Appareil photo
  10. CyanogenMod
  11. Hauts-parleurs et qualité audio
  12. Autres
  13. Conclusion

Spécifications

Specs

Le OnePlus One comporte un écran IPS 1080p de 5,5 pouces. Il abrite un processeur quad-core Qualcomm Snapdragon 801 cadencé à 2,5 GHz, un Adreno 330 en guise de GPU et un massif 3 Go de RAM qui satisferont même les plus gros amateurs de multitasking. Toute cette puissance est alimentée par une batterie Li-Po non-amovible de 3100 mAh.

Au niveau du stockage, le téléphone est décliné en deux versions : une version 16 Go blanche et une version 64 Go noire. Notez qu'il n'y a pas de slot pour carte microSD et que seule la version 64 Go est disponible actuellement.

En ce qui concerne le système d'exploitation, le téléphone est livré de base avec CyanogenMod 11S, qui est une version développée par Cyanogen spécifiquement pour le One en partenariat avec OnePlus.

Concernant les dimensions du téléphone (152.9 x 75.9 x 8.9 mm), elles sont relativement similaires à celle du Galaxy Note 3. Le OnePlus One est juste un petit peu plus haut et un peu moins large.

Size

Acheter le OnePlus One

Commander le téléphone est relativement aisé une fois que l'on a mis la main sur une invitation. Pour les personnes qui ne le sauraient pas, le OnePlus One est actuellement uniquement disponible sur invitation. En effet, OnePlus étant une start-up sortant son premier smartphone, ils souhaitent avoir le contrôle sur le nombre de téléphones en circulation afin de régler d'éventuels problèmes avant d'augmenter leur capacité de production.

Il est possible d'obtenir une invitation d'une des trois manières suivantes : en étant un minimum présent sur les forums, en participant à des concours ou en en obtenant une via un ami qui possède le téléphone. La bonne nouvelle est que, ces dernières semaines, de plus en plus d'invitations ont été envoyées chaque jour. OnePlus a également prévu de mettre en place un système de précommande en parallèle avec le système d'invitations, et ce d'ici la fin du trimestre. La date à laquelle le téléphone sera librement disponible n'est pas encore connue.

Le passage de la commande sur le site était simple et sans prise de tête. Pour ceux qui seraient intéressés, voici l'historique complet de ma commande :

  • 4 juillet, 22h18 – Commande passée ;
  • 9 juillet, matinée – Statut de la commande passé en « Processing » ;
  • 10 juillet, 18h29 – Réception d'un e-mail de DPD avec le numéro de suivi ;
  • 11 juillet, 4h55 – Statut de la commandé passé en « Complete », réception d'un e-mail de OnePlus signalant que ma protection d'écran a été envoyée séparément via Deutsche Post ;
  • 11 juillet, 05h54 – Le paquet est en route pour la Belgique, la date d'arrivée estimée est le 15 juillet ;
  • 14 juillet, 7h45 – Le suivi DPD indique « En cours de livraison » ;
  • 14 juillet, 12h14 – Téléphone reçu ;
  • 17 juillet, matinée – Protection d'écran reçue.

Ma commande a mis un peu de temps à passer en « Processing », mais les commandes placées quelques jours après la mienne sont toutes passées en « Processing » beaucoup plus rapidement. Certaines personnes ont même reçu leur téléphone quelques jours après l'avoir commandé.

Packaging & contenu

Le packaging du One est vraiment magnifique et respire la qualité. Comme beaucoup l'ont dit avant moi, le déballage en lui-même est une expérience. Je vais même aller jusqu'à dire que leur packaging est mieux que celui d'Apple, qui a pourtant l'art de faire les choses vraiment bien dans ce domaine. Voici quelques photos de mon déballage :

Comme vous pouvez le voir, le packaging est très minimaliste et contient uniquement le téléphone, un outil d'éjection de SIM et un câble USB. Le chargeur est livré dans une petite boîte à part. Il n'y a pas de manuel, mais qui lit encore ces choses-là de nos jours ?

Premières impressions

La première chose que j'ai remarqué — mis à part la taille — est la coque relativement unique du téléphone. Je dois dire que je suis fan du matériau utilisé. Je pense que ce qui décrirait le mieux le toucher est du tissu un peu rugueux. Paramétrer le téléphone était un jeu d'enfant et n'a pris que quelques minutes.

Une fois configuré, j'ai immédiatement rooté le téléphone afin de pouvoir restaurer toutes mes applications ainsi que leurs données via Titanium Backup (j'ai suivi ce tutoriel). Une bonne chose à savoir est que rooter le OnePlus One n'annule pas sa garantie (source & source).

Parlons à présent de la taille du téléphone. La première chose que je tiens à dire est que j'ai toujours été très sceptique en ce qui concerne les grands smartphones. Naturellement donc, je craignais que le téléphone ne soit trop grand pour moi. Eh bien, bonne nouvelle : ce n'est pas le cas ! J'étais habitué à la taille du téléphone après seulement quelques minutes. Le téléphone ne me dérange pas non plus quand il est dans ma poche. Il est un peu plus difficile à mettre dedans qu'un téléphone moyen, mais rien d'insupportable.

Une chose que je tiens tout de même à faire remarquer est que le téléphone n'est certainement pas invisible quand il est en poche ; bien au contraire. J'ai un peu l'impression de porter un panneau indiquant « Hé, t'as vu ? J'ai un énorme téléphone dans ma poche ! ». À part ça, comme dit précédemment, je n'ai aucun problème avec la taille du téléphone. Je l'utilise d'ailleurs souvent à une main sans trop de problèmes, mis à part parfois quand je tente d'atteindre l'autre bout de l'écran avec mon pouce. En effet, il arrive alors que la partie de ma paume sous mon pouce touche le bord droit de l'écran, posant alors quelques soucis de détection. Cependant, j'atteins sans soucis le haut et le bas de l'écran. Gardez tout de même à l'esprit que j'utilise les boutons logiciels ; ce cas de figure serait sans doute problématique avec les boutons matériels, ces derniers étant forcément situés un peu plus bas.

En ce qui concerne la performance, le téléphone est vraiment rapide et réactif, comme prévu. Mon One a été livré avec une charge de 45 % qui a tenu aisément pendant 7 heures et 51 minutes, dont 2 heures et 15 minutes avec l'écran allumé. Après cela, il ne restait que 6 % de batterie, donc j'ai mis le téléphone à charger. La batterie est vraiment une grosse amélioration par rapport à mon Nexus S, qui avait du mal à tenir une journée et à m'obtenir plus d'une heure de temps avec l'écran allumé, le tout sur une charge complète.

Look & Feel

Pour faire simple, ce téléphone est vraiment magnifique et n'a vraiment pas l'air de coûter 300 €. On a l'impression d'avoir un téléphone à 700 € en main, voire mieux si ce téléphone à 700 € est un Samsung (c'est la première et dernière fois que je troll Samsung dans cette review). Une chose qui m'a perturbée au début est que les boutons de volume et le bouton power ne dépassent pas énormément de la coque. Cela dit, je m'y suis rapidement habitué. En parlant de ces boutons d'ailleurs, ils sont placés pile au bon endroit ; ni trop haut, ni trop bas. En ce qui concerne le poids du OnePlus One, je dirais qu'il est parfait pour sa taille.

OnePlus One

Une chose étrange que j'ai pu remarquer est un bruit de plastique que j'entends parfois lorsque le vibreur s'enclenche quand je tape au clavier. Le son est très similaire au son que vous obtenez si vous faites glisser un morceau de plastique relativement mou contre une autre surface en plastique en mettant pas mal de pression.

Écran

Comme précisé dans les spécifications, ce smartphone embarque un écran IPS 1080p d'une taille de 5,5 pouces, ce qui donne une densité de 401 ppi. L'écran est vraiment magnifique et a des angles de vue excellents. Certains utilisateurs ont remarqué des problèmes avec l'écran, ayant un léger dégradé jaune en bas de ce dernier. J'ai regardé mon One sous tous les angles possibles et peux annoncer que je n'ai pas ce problème. Apparemment, ça pourrait être dû au fait que OnePlus fait parvenir aux gens des téléphones fabriqués récemment. Cela ferait que la colle du panneau IPS n'a pas encore eu le temps de sécher complètement, provoquant cette bande jaune, en bas de l'écran dans le cas présent. Il semble également que la plupart des téléphones reçus en juillet n'ont pas ce souci.

La luminosité de l'écran est parfaite ; je n'ai jamais eu aucun problème à voir ce qui était affiché, même au soleil.

Un choix de design intéressant est que l'écran est légèrement surélevé par rapport au bord du téléphone (environ 0,75 mm). Je trouve ça vraiment très beau et pense que ça donne vraiment une valeur ajoutée au style du téléphone. Ce que beaucoup de testeurs n'ont pas remarqué est la présence d'un second bord en plastique noir très fin autour de l'écran, qui est juste un poil plus élevé que ce dernier. Cela permet d'empêcher que l'écran ne touche la surface sur laquelle le téléphone se trouve s'il est posé quelque part face vers le bas, évitant donc potentiellement des rayures. Cela dit, je ne tenterais pas ma chance en ce qui concerne les rayures ; c'est pourquoi j'ai appliqué une protection d'écran en verre trempé immédiatement après avoir enlevé la protection présente à la livraison. Après quelques recherches, j'ai trouvé un pack de deux sur Amazon pour environ 12 €, ce qui n'est vraiment pas cher. La qualité de ces protections est excellente, on ne dirait pas que je les ai payées si peu.

Performances

Les performances de ce téléphone sont tout simplement incroyables. Je n'ai pas eu un seul ralentissement depuis que j'ai reçu le téléphone, et ce même en faisant plein de choses en même temps avec pas mal d'applications ouvertes. Pour tester, j'ai ouvert quelques onglets dans Chrome, pour ensuite aller ouvrir une flopée d'applications et retourner voir ce qu'il en était. Le navigateur n'a pas eu besoin de recharger les pages lorsque je l'ai rouvert.

Je ne crois pas vraiment aux benchmarks, étant donné qu'il est connu que les constructeurs « trichent », mais au cas où quelqu'un est intéressé, mon One a fait un score de 37.554 sur AnTuTu :

AnTuTu score
Score AnTuTu

Batterie

La batterie de ce téléphone est tout simplement excellente. Inutile de s'inquiéter de devoir charger le téléphone avant la fin de la journée. Il est aisément possible d'obtenir plus de 5 heures avec l'écran allumé. Mon record actuel sur une seule charge est de 1 jour, 9 heures et 26 minutes, dont 5 heures et 25 minutes avec l'écran allumé. J'aurais cependant pu obtenir de meilleurs résultats, car la lampe torche s'était allumée dans ma poche pendant un petit temps (j'y reviendrai un peu plus loin).

Battery overview
Utilisation de la batterie

Charger le téléphone prend à peu près deux heures. Comme la plupart des téléphones, le début est relativement rapide et ça ralentit vers la fin. À titre d'exemple, j'ai branché mon One à 20h35 avec 5 % de batterie ; elle était à 64 % après un heure et entièrement chargée après deux heures et dix minutes.

Appareil photo

L'appareil photo utilise un capteur Sony Exmor IMX214 avec 6 lentilles, une focale de f/2.0 et un flash dual-LED qui n'est pas dual-tone comme celui de l'iPhone. Le OnePlus One est capable de faire des tirages à 13 mégapixels. Après avoir testé l'appareil, je dois dire que je suis vraiment impressionné quand je vois certaines photos. J'ai même l'impression que ce téléphone rivalise avec quelques appareils réflex en termes de qualité, excepté pour les photos de nuit où il y a pas mal de bruit RGB, ce qui était prévisible. La vitesse d'obturation ne sera bien évidemment jamais aussi rapide qu'un réflex, mais elle reste tout de même vraiment bonne.

Je pense par contre que ce téléphone surpasse pas mal d'appareils photos numériques. Même mes photos du déballage prises avec un Sony Cyber-shot — qui a un capteur de 10.1 mégapixels — ont l'air moins belles que les photos prises avec mon One. C'est assez ironique en soi, mais finalement, tant mieux ! Une autre chose intéressante à savoir est que je n'ai fait aucun effort particulier pour garder le téléphone immobile quand je prenais mes photos (à part pour les photos en exposition longue, évidemment, où il était posé sur une surface stable). Bref, assez parlé, je laisse les photos faire le reste :

Voici quelques recadrages des photos ci-dessus, à un zoom de 100 % (ceux des abeilles sont vraiment impressionnants) :

L'application Galerie développée par Cyanogen est vraiment magnifique et regroupe les photos par période :

L'application Galerie
L'application Galerie

L'appareil photo frontal de 5 mégapixels a un angle assez large. Je dirais qu'il est possible de cadrer trois à quatre personnes pour un selfie assez facilement, sans avoir à trop tendre le bras.

Une chose étrange avec l'appareil photo, ou plus précisément le flash, est que ce dernier a un teint verdâtre. Cela dit, cela ne se voit pas sur les photos et je ne l'aurais pas remarqué si on ne me l'avait pas dit, donc je ne pense pas que ce soit un problème.

J'ai également eu un problème avec l'application Appareil photo qui plantait assez souvent si je prenais une photo en HDR qui n'était pas la première photo prise depuis l'ouverture de l'application. J'ai soumis un rapport de bug sur le JIRA de Cyanogen ; quelqu'un était assigné au bug et l'analysait seulement à peine une heure plus tard. Ceci dit, je n'ai plus eu ce bug depuis, malgré le fait qu'il n'y ait pas eu d'OTA.

Je ne filme que très rarement avec mon smartphone, donc je n'ai pas grand chose à dire là-dessus. J'ai testé de filmer en 4K UHD et en 1080p ; le tout s'est passé sans aucun ralentissement pendant l'enregistrement et les vidéos obtenues étaient de très bonne qualité. Une fonctionnalité assez sympa quand on filme en 1080p (non disponible en 4K) est de pouvoir prendre une photo pendant qu'on filme.

CyanogenMod

J'ai mis CyanogenMod sur tous les téléphones qui me sont passés entre les mains, donc ça fait quelques années que je l'utilise quotidiennement. Naturellement, j'adore vraiment le fait que ce téléphone soit livré avec CyanogenMod. La version utilisée est CyanogenMod 11S, qui a été créée par Cyanogen spécifiquement pour le One en partenariat avec OnePlus. Voici quelques fonctionnalités que j'adore dans CyanogenMod :

  • Reverse Lookup : tente de trouver des informations sur la personne qui vous appelle quand c'est un numéro inconnu (ça m'a évité quelques appels publicitaires au fil du temps) ;
  • Privacy Guard : contrôle quelles applications peuvent accéder à votre localisation, vos contacts, vos SMS, etc. Il est possible de le configurer pour qu'un pop-up demandant confirmation apparaisse à chaque requête (avec une option pour retenir votre choix par application) ;
  • WhisperPush : chiffrement automatique des SMS entre utilisateurs de CyanogenMod ;
  • Le fait de pouvoir changer l'ordre des boutons logiciels (j'ai mis le bouton « retour » à droite, parce qu'il était juste un poil trop dur à atteindre du côté gauche) ;
  • Les Quick Settings personnalisables ainsi que la possibilité de les afficher à l'aide d'un simple swipe à l'extrême-droite (ou gauche, c'est configurable) de la barre d'état ;
  • Les gestes avec l'écran éteint : certains gestes préconfigurés peuvent être dessinés sur l'écran lorsqu'il est éteint afin d'effectuer diverses actions :
    • Double-tap : allumer l'écran,
    • Dessiner un rond : ouvrir l'application Appareil photo,
    • Dessiner un « V » : allumer/éteindre la lampe torche,
    • Dessiner un « > » : morceau suivant;
    • Dessiner un « < » : morceau précédent,
    • Glisser vers le bas avec deux doigts: play/pause.

The CyanogenMod lock screen
The CyanogenMod lock screen

En ce qui concerne les gestes avec l'écran éteint, j'ai eu quelques petits soucis d'activation dans ma poche avec ceux pour la lampe torche et play/pause. Ce n'est arrivé qu'une seule fois pour chaque, mais l'épisode avec la lampe torche m'a coûté 19 % de ma batterie pendant mon test (qui a malgré tout donné d'excellents résultats). Quoi qu'il en soit, Cyanogen est déjà sur le coup et a un fix prévu pour la prochaine OTA, utilisant le capteur de proximité pour déterminer si le téléphone est dans la poche.

Pour conclure cette section, je dirais que CyanogenMod est tout simplement ce qu'Android aurait dû être à la base.

Hauts-parleurs et qualité audio

Les hauts-parleurs donnent un son très fort. Par très fort, j'entends que je les ai testés au volume maximal et que ça m'a fait légèrement mal aux oreilles, ce à quoi je ne me serais jamais attendu venant des hauts-parleurs d'un téléphone. La qualité audio de ces derniers est également relativement bonne ; le son est assez détaillé. Cependant, les hauts-parleurs ne sortent pas du stéréo, malgré ce qui avait été annoncé à la base. Il y a quand même deux hauts-parleurs, mais ils sortent tous les deux du mono. Je suis bien conscient que du vrai stéréo est impossible avec deux hauts-parleur situés aussi près l'un de l'autre, mais je pense qu'avoir chaque canal sur son haut-parleur respectif augmenterait un peu la qualité. Il se pourrait que ceci puisse être ajouté dans une future mise à jour, mais je ne suis pas certain. Tout dépend des circuits électroniques qu'il y a derrière.

Le placement des hauts-parleurs peut être un peu étrange en jouant à des jeux ou en faisant quoi que soit en mode paysage, étant donné que tout le son vient alors d'un seul côté.

La qualité audio à travers des écouteurs est excellente. Le son est certainement meilleur que mon Nexus S. Il est plus clair et a un peu plus de graves (sans en avoir trop). L'application AudioFX est vraiment bien faite et facile à utiliser, même si je n'ai jamais été un grand utilisateur des égaliseurs.

Autres

Je n'ai pas encore parlé du GPS, mais c'est tout simplement parce qu'il n'y a pas grand chose à dire. Il trouve des satellites quasi instantanément et suit très bien notre position par après. Il fonctionne même quand je suis à l'intérieur, ce qui n'était pas le cas avec mon Nexus S.

Une découverte que j'ai faite est que l'alarme sonne même si le téléphone est éteint (avec ou sans la fonction Quick Boot activée). Personnellement, j'ai pris l'habitude d'utiliser le mode avion, mais ça pourrait en intéresser certains.

Une chose que je trouve vraiment bien est que le chargeur n'émet aucun ultrason. Beaucoup de lecteurs se demanderont probablement de quoi je parle, mais je suis sûr que d'autres comprendront. Tous les chargeurs Samsung que j'ai pu voir émettent un ultrason vraiment désagréable une fois que le téléphone a fini de charger ou lorsqu'il n'est pas branché (donc en gros, dès que le chargeur ne charge rien). Tout le monde ne l'entend pas, mais une chose est certaine : moi je l'entends et c'est vraiment désagréable. Heureusement, comme je l'ai dit, le chargeur de OnePlus n'émet aucun son de ce genre, du moins pour la version européenne, ce qui est vraiment une bonne chose pour ceux qui ont les oreilles sensibles.

En ce qui concerne le câble USB fourni avec le téléphone, il est un peu trop court... 40 centimètres en plus n'auraient pas été du luxe.

Le manque d'un slot pour carte microSD est vraiment quelque chose qui ne me pose pas problème. Je dirais même que c'est une bonne chose pour trois raisons : premièrement, cela laisse plus d'espace pour la batterie et d'autres composants ; deuxièmement, avoir une carte microSD ralentit un peu l'appareil, à moins d'y mettre le prix et d'acheter une carte microSD rapide ; finalement, il y a 64 Go de stockage, donc je ne pense pas vraiment que ce soit nécessaire...

Conclusion

Flagship Killer

En conclusion, la première chose que je vais dire est qu'il n'est pas étonnant que son nom de code soit « bacon ». Ce téléphone a vraiment dépassé mes attentes et a un rapport qualité-prix sans précédent. C'est un téléphone à 300 € qui a l'allure, la qualité et les performances d'un téléphone à 700 €. Je pense que le titre de « Flagship Killer » lui va plutôt bien. Le seul problème, cependant, est la disponibilité, étant donné qu'il n'est actuellement pas évident d'obtenir une invitation pour acheter ce téléphone. Cela dit, je pense que l'attente en vaut vraiment la peine. Terminons ce test par une liste des points positifs et négatifs (croyez-moi, j'ai cherché pour les points négatifs) :

Positif Negatif
  • Prix très attractif
  • Qualité des composants
  • Meilleures spécifications possibles
  • Qualité de l'appareil photo
  • Durée de vie de la batterie
  • Qualité de l'écran
  • Livré avec CyanogenMod
  • Il n'est pas aisé d'obtenir une invitation pour acheter le téléphone
  • Peut ne pas être évident à utiliser avec les boutons capacitifs

Si j'ai omis quelque chose ou s'il y a quelque chose que vous souhaitez savoir en particulier, n'hésitez pas à m'en faire part dans les commentaires.

Le OnePlus 2 étant sorti, vous serez peut-être intéressé de lire mon test de cet excellent successeur.

Merci d'avoir pris le temps de lire cet article. Si vous l'appréciez, n'hésitez pas à le partager autour de vous.

Si vous le souhaitez, vous pouvez également soutenir l'écriture de ces articles via le bouton Flattr ci-dessous ou en m'offrant une bière.

Vous pouvez également vous abonner ou me suivre sur les réseaux sociaux à l'aide des boutons ci-dessous.

Commentaires

comments powered by Disqus
S'abonner

Si vous souhaitez recevoir un e-mail lors de mes prochaines publications, laissez-moi votre adresse ci-dessous. Elle ne sera jamais divulguée à des tiers.